Factures d’eau : L’enfumage a bien eu lieu. Des Illadais en parlent !!!


Témoignage n°1
« Je suis allée ce matin à la salle des fêtes. Déjà, il n’y a que deux représentantes de la SUEZ. La SAUR n’est pas là et « l’expert » si bien payé par la mairie non plus.
La SUEZ qui n’a pas fait de relevés de compteur chez moi depuis un an et demi se base sur les chiffres de la SAUR, donc ce n’est pas leur faute.
A chaque passage du releveur, j’ai un mot dans la boite aux lettres comme quoi je ne suis pas présente. Deux ans que j’envoie des courriers pour leur dire que le compteur est sur le trottoir!!!!!
Bien sur, elles vont le signaler….
Elle a quand même pris mon relevé de compteur, mais les sommes abusives que l’on m’a prélevées ne me seront pas remboursées !!!!
Comme vous le disiez, vaste ENFUMAGE … »

Témoignage n°2
« Pour information, j’ai assisté à la première session des rdv avec SUEZ. J’ai laissé le dossier complet et une personne devait me recontacter en début de semaine mais à ce jour toujours rien. Elle m’a indiqué que cela concerne la SAUR et non pas suez.
Leur venue n’a donc servie à rien. »

Témoignage n°3
« Quelle déception, seulement Suez présent..
Pour la saur on me propose demain à Eyrans (au dessus de Blaye!!!) »
Témoignage n°4
« Je suis allée jeudi à la salle des fêtes où il y avait 2 dames de SUEZ.
MOI : J’ai un problème de facturation du au relevé faux de mon compteur d’eau. Il m’est facturé dans le relevé de décembre 2019, 7 m3 en plus que ce que mon compteur affiche en JUIN 2020 !!! Dossier de contestation effectué sur mon compte SUEZ de 7 juin 2019, par courriel et même en Lettre Accusé de Réception. Pas de réponse. Aucun décrochage d’ appels téléphoniques par leur service, non plus. Photo du compteur en Juin envoyée par courriel, courrier postal mais également avec moi. La voici.
SUEZ : votre photo est floue, nous n’avons pas de preuve que, et puis, si on n’y voit pas bien, le technicien non plus. 7 m3 ce n’est pas grand-chose ! MOI: Je lui fais remarquer qu’il y a six mois d’écart entre la photo et le relevé de SUEZ. Au bout du compte ma facture et ma consommation correspondent à la période Janvier 2019-Juin2020 et non Janvier2019-Décembre2019
SUEZ : il ne faut pas voir ça comme ça. Il faut voir que ce n’est que 7 m3. Et puis, nous ne sommes pas responsables de votre consommation Madame. Vous savez que vous êtes la seule dans ce cas et vous êtes la seule à vous mettre en colère comme ça ? Nous on vient à la demande de monsieur le maire et nous n’étions pas obligées de venir !
MOI : Je lui rappelle qu’elle est payée pour être présente et moi non, que j’ai du prendre des heures à mon travail, pour venir. Et, si monsieur le maire les a fait venir, c’est que beaucoup d’Illadais se plaignent de leurs relevés et donc de leurs factures.
La plus âgée a passé son temps à tenter de retourner la faute et la responsabilité sur moi, mes erreurs, ma façon de consommer, que j’ai peut être une fuite alors que la vérification a été faite et que je le lui ai dit à maintes reprises. Cela a été l’interrogatoire d’une Coupable. ENFUMAGE COMPLET.
Bien heureuse d’avoir bloqué mes prélèvements depuis août. Rien ne sera payé sans excuses et régularisation de leur part.
Une semaine après, toujours pas de nouvelle de SUEZ. »

Une semaine avant la première permanence de SUEZ le 24 septembre, nous avons été interpellés par une personne âgée vivant seule qui aurait consommé, selon le relevé de SUEZ, 106 m3 en un an ! Nous tenons à préciser que son compteur d’eau ne montre aucune fuite.

SUEZ envoie finalement une lettre réponse à l’un de nos témoins

SUEZ explique à notre témoin que : « Le dernier index relevé par SAUR était au 30/08/2019 810 m3 pour une consommation pour la part assainissement du 04/07/2018 au 30/08/2019 soit 162 m3. (facture du 26/11/2019) »

Or, cette explication ne résiste pas à une relecture de cette facture de la SAUR du 26 novembre 2019. Celle-ci précisait qu’elle concernait la consommation allant du 1er janvier 2019 au 30 septembre 2019, date de la fin du contrat liant la SAUR à notre commune. Il s’agit donc d’une période de 9 mois et non d’un an. Le relevé du compteur au 30 août 2019 est le relevé obligatoire de fin de contrat, celui qui arrête les factures, selon l’ancien contrat de l’assainissement. D’ailleurs, bon nombre d’Illadais ont eu leurs compteurs contrôlés et ont payé la juste somme au final. Ceux qui ont dû payer de lourds trop perçus à la SAUR, n’ont pas été contrôlés. Les relevés figurant sur leurs factures ne sont que des estimations largement supérieures aux consommations réelles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.