2ème et 3ème réunions avec le programmiste les 28 juin et 12 juillet 2016 pour l’agrandissement de l’école : la montagne va-t-elle accoucher d’une souris ?


 

Lors de la première réunion, la majorité municipale affichait sa volonté d’aménager l’école pour « longtemps ». Après la 3ème réunion, on ne sait plus…

Lors de la deuxième réunion, les propositions des parents et des enseignantes avait accouché d’un plan modifié de réaménagement et d’agrandissement de la maternelle. Le programmiste avait proposé de transformer la salle du cours élémentaire en espace informatique et en bibliothèque. L’idée de construire une classe de remplacement dans le jardin jouxtant la maison des associations avait vu le jour. La majorité municipale avait tiqué lorsque l’emploi d’un modulaire provisoire de type algéco était venu sur la table parce que c’est « très cher ». ( Nous ne comprenons pas cette peur… En décembre 2013, la commune de Saint Morillon a du louer deux algéco pour remplacer très rapidement deux classes de son école qui venaient de brûler. Elle a lancé un appel d’offre. Nous nous sommes procuré la facture de la location. L’installation et le démontage à la fin de la période d’utilisation ainsi que la location mensuelle dégressive en fonction de sa durée ont coûté 3 211, 26€ pour un seul modulaire. Le raccordement aux réseaux électrique et d’eau étant pris en charge par la mairie. Cette dépense n’est pas insurmontable pour les finances municipales. NDLR )

                Lors de la troisième réunion, la possibilité de construire une autre classe pour le cours élémentaire a disparu. Il n’y a toujours pas non plus de troisième classe maternelle. Sous la pression des parents et des enseignantes, l’espace informatique et bibliothèque disparaît parce qu’il faut bien mettre la classe du cours élémentaire quelque part. Celle-ci et la classe maternelle dans l’ancien bâtiment, intervertiront. L’idée du préau en fond de cour maternelle avec les sanitaires est maintenue ainsi que l’agrandissement de la classe et le décalage du dortoir pour l’aménagement du bureau de la directrice avec un hall d’accueil pour les parents ou la création d’une seconde cour de récréation à côté de la salle de sports avec un nouveau préau et une nouvelle entrée de l’école.

Mais on a envie de dire : tout ça pour ça…D’autant plus que ces nouveaux aménagements ne seront pas forcément suffisants si les effectifs de l’école venaient à augmenter soudainement. Fin août, M. le programmiste rendra son travail à M. le maire.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.