Notre pétition internet contre les nuisances de la départementale 11 s’est relancée spontanément cet été !


Sans faire de publicité, des Illadaises et des Illadais ont signé cet été notre pétition en ligne depuis 2018. Elle a maintenant 134 signatures. Auxquelles il faut rajouter les 248 signatures de la pétition papier que nous avons arrêté de faire signer pendant la campagne électorale de février-mars dernier. Au total, pour le moment, 382 personnes ont signé et interpellent les élus sur le trafic des poids lourds sur cette départementale qui présente un vrai danger dans les zones habitées traversées.
Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) est relancé après cette séquence électorale (voir conseil municipal du 2 septembre dernier). Le maire et ses adjoints vont représenter notre commune dans la commission qui va élaborer le PLUI. On a bien l’impression qu’ils vont tout faire pour étouffer les problèmes de circulation sur la D 11. Aidons-les à faire en sorte qu’ils ne les oublient pas !!! En attendant de pouvoir agir de manière plus visible, nous relançons publiquement la pétition internet avec notre journal et une campagne d’affichage.


1- Nous voulons un vrai projet de contournement pour les poids lourds des zones habitées d’Illats et de Landiras qui sera porté par les municipalités des deux communes.

2- Reprenant la proposition d’Hervé Gillé, conseiller départemental, nous voulons un plan de déplacement – en concertation avec les communes voisines – des camions allant du péage d’Illats à celui de Langon pour limiter les croisements de poids lourds et diviser par deux le trafic. (Nous précisons que cette proposition figurait dans notre programme électoral. Il ne s’agissait pas de supprimer le péage de l’autoroute comme a pu le dire le maire pour garder sa place… facke news illadaise … NDLR)

3- Nous voulons que les camions traversant les Landes pour rejoindre par la D 11 l’autoroute à Illats, ne puissent plus le faire. Le passage des camions depuis Pissos devrait être strictement limité aux livraisons des entreprises locales. Cela impliquera une coopération avec nos voisins du Département des Landes.

4- Nous voulons que la commune d’Illats transforme la piste qui longe l’autoroute du pont de Brouquet à celui de la route de Podensac en piste d’exploitation des gravières pour protéger du trafic les quartiers de Barrouil et de Brouquet.

Le confinement n’a rien changé aux problèmes. Pire, on a l’impression qu’ils se sont aggravés !




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.