La liste des comportements insupportables de la majorité municipale et du maire depuis les élections municipales du mois de mars


Accrochez-vous la liste est impressionnante…

1-Le 19 mars, dans un entretien au journal Le Républicain, M. le maire nous attaque alors qu’il vient de remporter l’élection. Il dit que l’on a fait le « père Noël » mais que » l’essentiel, c’est que rien ne change. » Il invente pour l’occasion un nouveau concept: le mauvais gagnant, qui ne supporte pas d’avoir gagné de peu (52 voix…).

2-Pendant le confinement, alors que le gouvernement impose aux maires sortants d’informer les nouveaux et les anciens élus, M. le maire s’assoit sur les directives gouvernementales. Il refuse d’inviter un représentant de l’opposition aux réunions préparatoires et d’ informer tous les élus et anciens élus sur le protocole de reprise des cours à l’école d’Illats. Pire, la majorité municipale monte un atelier de fabrication de masques pour concurrencer celui de Voisins solidaires illadais, créé à l’initiative de membres de l’opposition. Il refuse l’offre d’unir les deux ateliers…

3-Cérémonie du 8 mai: aucun représentant de l’opposition n’est invité…

4-27 mai, élection du maire et des adjoints: M. le maire refuse d’indiquer les attributions des nouveaux adjoints, les noms et les fonctions des deux conseillers délégués… alors que certains étaient déjà en fonction pendant les inondations, quoi qu’ils s’en défendent… Ce secret de polichinelle sera dévoilé 15 jours plus tard…

5-Début juin: M. le maire refuse d’inviter à une réunion des habitants du Basque sur les inondations dans leur quartier, l’habitant qui lui a écrit pour lui demander d’intervenir, sous prétexte qu’il appartient à l’opposition…

6-La majorité municipale refuse la proposition de l’opposition de créer un fonds municipal d’aide aux commerçants et artisans victimes du confinement, abondé par les indemnités des élus et une partie de l’excédent communal.

7-17 juin: la majorité municipale vote l’augmentation des prix des tickets de cantine et des impôts…

8-Remise des prix d’entrée en 6ème des élèves du CM2: aucun représentant de l’opposition n’a été invité…

9-10 juillet: M. le maire nous annonce qu’Illats a été classé en zone de catastrophe naturelle suite aux inondations des 9 et 11 mai dernier. Il dit à l’opposition que les Illadais ont 10 jours pour faire leur dossier d’assurance pour être dédommagés. Nous nous rendons compte qu’il aurait dû informer TOUS les Illdais dès le 27 mai, date à laquelle il avait informé le conseil municipal d’un possible classement de la commune, pour laisser le temps à chacun de remplir les documents… En fait, il ne s’est occupé que de ses électeurs, délaissant les autres…

10-10 juillet encore: M. le maire promet une réunion dans le courant de l’été avec l’expert, la SAUR, Suez, le maire et un représentant de l’opposition pour résoudre les problèmes de facture des Illadais… On attend encore…

11-Mi-juillet: un élu d’une commune voisine informe les élus de l’opposition illadaise qu’ils peuvent s’inscrire aux commissions de la communauté de communes. Ce qu’ils font. C’est sans doute un « oubli  » du maire…

12-Depuis le 17 juin, M. le maire bloque la formation du CCAS parce qu’il ne veut pas y inclure comme personnes extérieures trois membres de l’opposition qui remplissent toutes les compétences exigées par la loi.

13-Depuis le 17 juin encore: M. le maire réfléchit à un règlement pour limiter le temps de parole et le droit de questionnement de l’opposition…

14-Fin août, des travaux d’aménagement voient le jour dans la commune sans qu’ils aient été discutés et votés en conseil municipal…

La liste est déjà bien longue en quelques mois de mandat…
A suivre…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.