Des travaux sont faits sans avoir été discutés et votés en conseil municipal…



En ce milieu de mois d’août, nous découvrons que la mairie d’Illats fait des travaux pour améliorer l’écoulement des eaux sur le parking de la salle de sports. Il s’agit de protéger une habitation des eaux qui dévalent la pente.

L’idée de capter les eaux à l’aide d’une canalisation ouverte par une grille sur la route puis de les envoyer dans un puisard provient de la réflexion d’un riverain qui subit depuis de nombreuses années des inondations dans sa cour. L’orage diluvien des 9 et 11 mai a-t-il hâté la réalisation de cet aménagement nécessaire ? Nous n’en savons rien. On ne sait pas non plus combien il coûte et dans quelles conditions Eifage a été choisie pour faire les travaux… Habituellement, ce genre de décision est voté avec son plan de financement en conseil municipal. Mais là rien n’a fait l’objet d’une délibération le 10 juillet. Est-ce l’urgence qui pousse la majorité municipale à agir ainsi? Mystère… Ces travaux seront sans doute « régularisés » lors d’une prochaine séance du conseil municipal… On peut se demander à quoi ça sert finalement de se réunir pour discuter de la gestion communale si les travaux sont faits avant…

Ce n’est pas du pinaillage que de refuser que le conseil municipal soit une simple chambre d’enregistrement des décisions du maire… C’est tout simplement rappeler que notre commune doit se conformer aux règles basiques de la démocratie…

Cette décision fait suite à toute une série de comportements et de fonctionnements inacceptables qui s’accumulent depuis le mois de mars. Ces derniers visent à déconsidérer l’opposition municipale – et à travers elle, ses électeurs – en s’asseyant sur la loi ou en se réfugiant derrière le protocole COVID 19.

Nous avons appris en lisant le magasine gratuit Le Sud Girondin de juillet et août, que notre premier magistrat faisait « son dernier mandat »… Et bien, on peut dire qu’il est parti sur les chapeaux de roue ! Il n’a manifestement toujours pas digéré le faible écart de 52 voix des dernières élections et a choisi la manière forte pour essayer de briser l’opposition …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.