La nouvelle numérotation est lancée ! (version augmentée)


Vendredi 13 avril, la municipalité avait rendez-vous avec une responsable de La Poste pour décider de la mise en place d’une nouvelle numérotation. Aujourd’hui, les numéros de nos adresses ont été imposés par France télécom. Cette entreprise avait choisi de se référer au cadastre d’où la multiplicité des lieux-dits et des doublons le long d’une même route. Tout cela va changer. La Poste a proposé un service à la commune (devis de 3 300€) pour l’aider à remettre dans la normalité les numéros. Un meilleur adressage favorise l’accès aux secours par exemple.

Comment va se mettre en place la nouvelle numérotation ?

La mise en place de la nouvelle numérotation devrait durer de six mois à un an. La démarche se fera en trois étapes.

1ère étape : rencontrer les élus pour présenter les modalités du service.

2ème étape : établir un diagnostic communal par le recensement des aberrations (bis, ter, doublons, sud, nord, est, ouest…). Des élus se sont proposé de travailler à ce diagnostic. Mais, pour ICI il serait bon que les citoyens fassent remonter à la mairie toutes leurs remarques sur la numérotation actuelle.

3ème étape : trouver des solutions là où il y a des problèmes. La méthode métrique de numérotation est choisie, car considérée comme la plus pratique. Le premier numéro de la rue sera le plus proche du point 0 GPS – sur le portail de l’église Saint Laurent. Les autres numéros s’enchaîneront en fonction de leur distance par rapport au premier numéro de la rue qui pourra être renommée.

Avec quelles conséquences pour les Illadais ?

Un nouveau numéro et une rue renommée impliquent pour l’administré des changements. Il lui faudra alors mettre à jour un grand nombre de documents aussi bien auprès de sa caisse d’assurance maladie, de sa banque, de son assurance, de son notaire s’il est propriétaire (etc.) et bien-sûr, auprès de l’administration…Cinq cartes gratuites vont être distribuées à chaque administré afin qu’il puisse annoncer son changement d’adresse.

En ce qui concerne les documents administratifs, la loi est claire : « … Le certificat d’immatriculation d’un véhicule doit donc obligatoirement être modifié. Le changement de l’adresse est facultatif pour la carte d’identité, le passeport et le permis de conduire … ».

Il doit donc procéder à une demande de changement d’adresse sur sa carte grise dans un délai d’un mois.  L’opération est gratuite! Il s’ agit de demander la fabrication d’une étiquette qui mentionnera la nouvelle adresse. Elle sera adressée à l’administré par La  Poste à cette nouvelle adresse qui  la collera sur sa carte grise à l’emplacement prévu.

ATTENTION ! Il n’est plus possible de faire la demande à la préfecture ou à la sous-préfecture, elle doit être effectuée sur internet. Un dispositif de copie numérique, smartphone ou tablette équipé d’une fonction photo) est nécessaire. Des points numériques (avec ordinateurs, imprimantes et scanners) sont mis à disposition dans chaque préfecture et dans la plupart des sous-préfectures. Ces démarches peuvent être accomplies avec l’aide des médiateurs pour tous ceux qui rencontrent des difficultés avec internet. Il faudra que l’administré dispose d’une copie numérique (photo ou scan) d’un justificatif de domicile à la nouvelle adresse. Si un tiers fait une démarche pour un autre administré, il doit disposer d’une copie numérique du mandat signé par ce dernier ainsi que sa pièce d’identité.

Dans le cas où son véhicule est toujours immatriculé dans l’ancien système FNI (Avant 2009),  l’administré  devra également changer ses plaques minéralogiques.

Les nouveaux numéros seront achetés et distribués par la mairie.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.