ICI n°64


Avant d’aller plus loin, toute l’équipe d’Information des Citoyens Illadais tient à souhaiter à chacune et à chacun d’entre vous une bonne année 2018 !

Depuis quelque temps, nous faisons signer une pétition demandant un contournement du bourg pour les poids lourds. Une première étape a été franchie : elle a atteint pour l’instant 200 signatures. Nous avons choisi ce mode d’action citoyen car il nous semblait le seul capable de mobiliser les Illadais pour interpeller notre maire sur l’extrême nécessité de ce contournement.

Après avoir consulté une abondante documentation concernant la réalisation des contournements routiers, nous sommes maintenant en mesure de préciser quel pourrait être le scénario du lancement du contournement d’Illats mais aussi de Landiras. Car, les deux communes voisines souffrent des mêmes maux. Et pour des raisons financières, le projet devra être forcément commun. Il existe actuellement deux espaces réservés sur les plans locaux d’urbanisme d’Illats et de Landiras qui avaient été élaborés par les deux municipalités. Mais selon la loi, la déviation d’une départementale doit être élaborée par les services du Conseil Départemental en concertation avec les élus et la population.

 

A Illats, la situation est particulière. Jusqu’à présent, nos élus n’assument pas un tracé – pourtant irréalisable – inscrit sur le PLU. Ils en font retomber la responsabilité sur le Conseil Départemental. Pendant ce temps, le flux de camions s’accroit et avec lui les nuisances diverses qui affectent la santé, le cadre de vie et les biens des habitants.

Nous demandons tout simplement que nos élus appliquent la réglementation en vigueur. Nous souhaitons que les maires d’Illats et de Landiras ainsi que leurs conseils municipaux s’entendent et déposent ensemble une demande d’inscription du contournement des deux communes au programme départemental de réalisation des infrastructures. Ce dossier n’existe pas aujourd’hui. A partir du moment où la demande sera faite, le Conseil Départemental lancera des études préliminaires pour évaluer la faisabilité du projet : comptage des véhicules, état des lieux, définition du besoin, définition d’un choix d’aménagement et proposition de différents scénarios. Nous serons alors au tout début du projet.

Plus notre pétition aura de signatures, plus les élus décisionnaires – les maires d’Illats et de Landiras – devront en tenir compte. C’est pour cela que nous allons étendre la pétition à tout le territoire communal et que nous souhaitons en lancer une du même type, sur Landiras.

 

L’actualité locale a été marquée par le retour annoncé à la semaine de quatre jours qui sera officiel à la rentrée de septembre 2018 (lire conseil d’école du 9 novembre 2017 page 4) .

 

Nous connaissons le nom de notre nouvelle Communauté de Communes – « la Communauté de Communes Convergence Garonne » – mais surtout, Illats maintient sa compensation au titre de l’ancienne taxe professionnelle de 280 264€. (lire conseil municipal du 19 décembre 2017 page 2).

 

Une nouveauté dans ce 64ème numéro d’ICI : nous l’avons ouvert au courrier et aux remarques de nos lecteurs auxquels nous répondons. Vous pourrez y lire également le compte rendu du conseil municipal du 12 octobre dernier et bien d’autres nouvelles.

 

Bien à vous.

Gilles Baillet

 

ici n°64

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.