ICI n°63


La nouvelle est passée dans les médias. M. le maire qui refusait d’ouvrir une 7ème classe, a fini pas céder. Notre premier magistrat a annoncé officiellement la création de la classe lors du conseil municipal du 7 septembre. Autre nouvelle positive pour l’école, l’agrandissement de la maternelle se fera bien. Nous avions en effet entendu auparavant, au journal de France 3 Aquitaine du 6 septembre, que le « conseil municipal venait d’ acter un projet d’agrandissement de la maternelle de 100 000€ ». Et que financièrement, « il faudra que la commune fasse un choix. » C’est toujours étrange d’apprendre  la veille à la télévision, le résultat d’un vote qui doit avoir lieu le lendemain… (lors du conseil du conseil municipal du 7 septembre. NDLR)

 

De choix il n’y aura pas. Il y aura la classe et l’agrandissement (lire compte rendu du conseil municipal du 7 septembre pages 3 et 4)… La mobilisation des parents a payé! Et ce n’était pas gagné tant la municipalité était parvenue à faire croire aux représentants des parents que le « rectorat ne créera pas de classe pour un an. » Cette diversion pouvait être acceptée quand les effectifs annoncés pour la rentrée étaient de 169 élèves (à 170 élèves une septième classe doit être créée selon les normes de l’éducation nationale). Mais, cet été sont arrivés cinq élèves supplémentaires. Les effectifs ont atteint 174 élèves. Finalement la véritable source du blocage est apparue : il s’agissait du maire qui ne voulait pas entendre parler de classe supplémentaire et qui usait de sa voix prépondérante en tant que responsable des locaux.

M. le maire pensait avoir jusqu’à la Toussaint pour trouver un espace pour une nouvelle classe. Or, il lui a fallu aller plus vite que prévu, pressé une nouvelle fois par les parents et les enseignantes. Le rectorat avait dépêché sur place l’enseignante nouvellement nommée alors qu’il n’y avait toujours pas de local disponible. Le poste pouvait être repris. La majorité municipale a du donc trouver une solution : la nouvelle classe sera dans l’ancien siège du club du 3ème âge jouxtant la cantine scolaire.

 

Nous évoquons également dans ce 63ème numéro d’ICI :

  • La nouvelle augmentation des tickets de cantine scolaire votée lors du conseil municipal du 6 juillet. (lire page 2)
  • La station d’épuration de Barrouil qui va être entièrement refaite. (lire page 3)
  • Le projet pour rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite les locaux municipaux qui reprend les idées que nous avons présentées lors des élections municipales de 2014 et de 2008. (lire page 3)
  • Le projet d’agrandissement de l’école maternelle dont nous publions le plan page 4.
  • La gestion du service public de la distribution d’eau courante dont l’excédent continue de grossir pour atteindre 1 114 727, 66€ !!! (lire page 5)
  • L’évaluation du coût des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) pour l’année scolaire 2016 – 2017. (lire page 6)

 

Le livre d’André Ducos, Illats, une commune des Graves, sera bientôt intégralement téléchargeable sur notre site internet. Nous avons pris cette décision après notre randonnée du 2 juillet dernier. Ce téléchargement est gratuit comme l’avait souhaité l’auteur.

 

Bonne lecture à toutes et à tous.

Gilles Baillet

Lire la suite.

ici n°63

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*