Conseil d’école du 8 juin 2017


1-L’augmentation des effectifs et la création d’une 7ème classe

« En septembre 2017, l’école accueille pour le moment 22 Petites Sections, 1 Moyennes Sections, 1 CP et 1 CE2. Avec seulement 11 départs de CM2, l’effectif total de l’école s’élève donc à 169 élèves (59 en maternelle, 110 en élémentaire).

Prévision des effectifs :

Petites sections : 22

Moyennes sections : 16

Grandes sections : 21

CP : 20

CE1 : 23

CE2 : 19

CM1 : 28

CM2 : 20

Le nombre d’élèves par classe varie entre 26 et 30. Les classes de maternelle accueilleront respectivement 29 et 30 élèves. La classe de Petite section accueillera 30 élèves dans une salle de classe de 40 mètres carrés. L’équipe enseignante souligne l’intérêt bénéfique d’une 7ème classe, même provisoire. Les parents d’élèves ajoutent qu’à long terme, un local supplémentaire serait dans tous les cas le bienvenu. Les représentants de la mairie transmettent la demande. Aucune solution n’est donc retenue dans l’immédiat. »

2-Le projet de restructuration de l’école

« Le projet de restructuration se focalisait sur la nécessité d’agrandir la cour de la maternelle et de rénover les sanitaires. L’équipe enseignante souligne en effet la nécessité d’agrandir la cour mais aussi la salle de Petite section/Moyenne section, ce qui n’est pas évoqué dans le projet.

Le projet a été conçu de façon à ce que la cour actuelle soit agrandie au niveau du préau actuel puis derrière la classe de Petite section/Moyenne section. L’équipe enseignante souligne que le projet est impossible avec une cour en forme de « U » en termes de surveillance et de sécurité.

L’enseignante de maternelle rappelle également qu’une salle de motricité adaptée à des élèves de maternelle est nécessaire. Elle évoque des problèmes de sécurité suite à l’utilisation de ces locaux hors temps scolaire (délestage des panneaux de basket, seringue retrouvée au sol…).

Les parents d’élèves attirent l’attention sur la vétusté des locaux scolaires et rappellent que ce projet est évoqué depuis plusieurs années mais qu’il n’avance pas.

La construction d’une nouvelle école maternelle sur une nouvelle zone de la commune serait à envisager sur le long terme.

L’équipe enseignante s’interroge également sur la taille de la cantine : comment faire entrer 10 élèves supplémentaires dans une salle où les enfants sont déjà à l’étroit, avec seulement 2 adultes pour assurer le service ? La demande d’une éventuelle troisième personne est renouvelée. Qu’est-il envisageable de faire ? Les représentants de la mairie transmettent la demande. Ils rappellent également que la cantine n’est pas un service obligatoire. »

3-Les Nouvelles Activités Périscolaires

« Au sujet des rythmes scolaires, le passage à la semaine de 4 jours (et la fin des NAP) est évoqué. Les enseignantes sont partagées sur la question. La mairie souhaiterait le retour à la semaine de 4 jours, et propose de garder certaines activités sur le temps de garderie. » (Le retour à la semaine de 4 jours ne se fera pas. Voir séance du conseil municipal du 6 juillet. NDLR)

4-Les informations pédagogiques

Un bilan est fait du conseil école-collège qui permet aux professeurs de collège de s’appuyer sur les connaissances existantes.

Les APC (aide personnalisée) en maternelle ont atteint dans l’ensemble leurs objectifs : développer les compétences de langage, de lexique, de syntaxe, de numérisation et d’informatique. En élémentaire, les objectifs informatiques étaient les mêmes avec la lecture en plus. Certains élèves ont pu travailler sur un projet de classe dans la dernière période.

Peu d’absence globalement mais des absences injustifiées le mercredi.

5-Bilan financier de la coopérative

L’école a plusieurs ressources financières :

  • Le budget mairie pour l’achat de fournitures scolaires
  • Le budget USEP a permis cette année de financer les sorties scolaires à hauteur de 1 387€.
  • La coopérative scolaire est financée par l’adhésion des annuelle des parents, l’achat de photos et les dons reversés par l’Association des Parents d’élèves. Elle a financé la grande majorité des sorties scolaires pour un montant de 7 000€.

6-Demandes matérielles

  • La directrice demande à ce que le revêtement de la cour élémentaire qui gondole, soit arrangé.
  • Diagnostique informatique : Gironde numérique préconise un amplificateur pour atteindre toutes les classes. (Nous signalons que les dernières études ont mis en évidence les dégâts des ondes émises par les live bocks NDLR.) Cet organisme souligne également l’insuffisance du nombre des ordinateurs (15) pour l’ensemble des classes. « Un projet d’équipement des écoles rurales vient de voir le jour et nécessite le regroupement de plusieurs écoles ou communes afin d’obtenir les subventions. La question doit être posée au prochain conseil communautaire. »
  • Demande d’un aspirateur pour les ATSEM.

7-Animations

La kermesse de l’école a eu lieu le 30 juin dans la salle de sports pour cause de mauvais temps. Ce qui n’a pas empêché le monde d’être là pour participer aux jeux et regarder le spectacle de danses. Lundi 3 juillet, la municipalité a remis les prix d’entrée en 6ème aux CM2.

Les passages cités entre guillemets sont extraits du compte rendu du conseil d’école transmis aux familles.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.