Le chat qui miaule…


Entre 30 € et 70 €par enfant pour l’année, c’est l’effort que devront faire l’ensemble des parents d’élèves dont les enfants participeront aux TAP.C’est peu et beaucoup à la fois. Peu, car il s’agit d’une participation (le village et la CAF participent) et beaucoup pour une famille avec plusieurs enfants, pour des budgets familiaux toujours plus sollicités (eau, assainissement, ordures ménagères, cantine scolaire…), pour les petits salaires.

 

Dans la lettre des parents d’élèves : des « TAP payantes auraient pour conséquence une plus grande exigence des parents». Le Conseil Municipal, par l’intermédiaire de sa 4e conseillère, répond par un proverbe ancestral : « Le Chat n’a pas tout ce qu’il Miaule » (sic).

 

Une délégation de parents d’élève était présente au Conseil Municipal du 29 juin 2015. M. le 13e conseiller a demandé une suspension de séance auprès de M. le Maire afin que les parents puissent s’exprimer. Cette interruption a été refusée.

Le Chat n’a pas tout ce qu’il Miaule !

 

Aux parents d’élèves qui soulignent (dans leur lettre) le fait que les TAP payantes demanderaient un effort supplémentaire aux ménages, la majorité municipale répond que tous les Illadais ne doivent pas forcément payer pour les enfants des autres. Et, comme le précise Mme la 4e conseillère, certaines associations comme le basket, le foot, le tennis pratiquent des tarifs préférentiels pour proposer un choix dans les TAP.

Cet acte citoyen atteste en effet d’une bonne utilisation par ces structures de leurs fonds. Mais quid des subventions accordées à d’autres associations comme le MotoCross, par exemple… ?

 

Le Chat n’a pas tout ce qu’il Miaule !

St.B.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.