Où sont les vrais chiffres de la gestion des ordures ménagères ? Pourquoi la Communauté de Communes (CdC) de Podensac entretient-elle le flou sur la gestion de ce service public?


 

En juin 2014, la nouvelle équipe à la tête de la Communauté de Communes de Podensac dévoilait dans le bulletin d’information de la collectivité un déficit du budget de fonctionnement du service public de traitement des ordures ménagères de 393 000€. Dans ICI n°52, nous disions que cette situation était la conséquence de la gestion de l’équipe précédente qui a mis en place la redevance incitative, mode de financement de ce service public. Nous n’étions pas surpris de ce qui se passait puisque nous avions montré combien il était difficile d’ obtenir l’équilibre financier de ce système un an auparavant… Depuis, nous nous sommes battus pour obtenir les chiffres pour expliquer l’ampleur du déficit que l’on va payer pendant de nombreuses années.

Deux documents consultables par tous les citoyens donnent normalement les vrais chiffres permettant de comprendre le financement du service public d’élimination des déchets : le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d’élimination des déchets 2013 visible en mairie et le compte administratif de la gestion des déchets ménagers et assimilés 2013 disponible à la communauté de communes. Sauf qu’en réalité, les chiffres communiqués par ces deux documents ne concordent pas et ne font pas apparaître le fameux déficit de 393 000€ !!! Seul le compte administratif, normalement très fiable, montre un déficit de 123 496€ 85. Le rapport annuel quant-à lui distille des chiffres qui n’ont rien à voir pour aboutir à un excédent… Mais oui !!! On pourra toujours se demander dans quel but a-t-il été rédigé…

Un effondrement inquiétant de 557 150€ 17 des recettes de fonctionnement en trois ans !

Si l’on établit une comparaison avec les comptes administratifs 2011 et 2012, on observe un effondrement inquiétant des recettes de fonctionnement du service : 2 196 837€ 87 en 2011, 2 188 120€ 19 en 2012 et … 1 639 687€ 70 en 2013 !!! La diminution considérable en trois ans de 412 013€ 26 du produit de la redevance ordures ménagères en est la cause principale. A cela s’ajoutent les baisses de 32 628€ 42 de la vente des produits résiduels et de 39 337€ 6 de la subvention d’exploitation Eco emballage entre 2012 et 2013.

Les dépenses de fonctionnement baissent également mais moins fortement…

Les dépenses de fonctionnement étaient d’1 882 079€ 12 en 2011. Elles avaient augmenté en 2012 pour atteindre 2 146 787€ 55 à cause de l’augmentation des frais de sous-traitance de la COVED de 233 088€ 94, consécutive à l’explosion du tri sélectif réalisé par cette entreprise. En 2013, ces dépenses baissent très fortement de 352 170€ 36. Elles sont de 1 794 617€ 19. La sous-traitance de la COVED a diminué de 99 699€ 08. Les remboursements de frais au syndicat de traitement des déchets (UCTOM) baissent de 74 437€ 92 et sont maintenant de 219 169€ 22. Cela alors que l’incinérateur Astria (dont dépend notre communauté de communes) augmente ses prix pour ne pas perdre trop d’argent…La COVED aurait baissé le prix de sa prestation de tri sélectif et la quantité de déchets incinérés diminue. Donc, les poubelles se vident dans la nature ou sont brûlées dans les foyers. La logique de la redevance incitative est responsable de cette situation.

On ne voit aucune trace du déficit de 393 000€…

Le compte administratif, qui ne peut être tronqué, montre un déficit de 123 496€ 85 et non de 393 000€ comme annoncé publiquement par la nouvelle équipe de la communauté de communes. Qui ment ? L’ancienne équipe qui serait parvenue à masquer le déficit qu’elle a provoqué ? La nouvelle équipe qui aggraverait médiatiquement le fameux déficit pour justifier des augmentations importantes futures ? Si c’est le cas, on s’étonne du silence de l’ancien président de la CdC et de son équipe… A moins que nos élus aient accès à des données chiffrées qui en disent plus long que ce que le public sait… Vu d’ICI, on a l’impression que tout ce petit monde se tient…Un audit des finances de la CdC a été fait. Que dit-il ? Les emprunts pris par l’ancienne équipe ont forcément été votés par une bonne partie des élus qui gèrent actuellement la collectivité…

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.